rousse

Publié le par le petit poète



                                       

La belle au bois dormant était tellement douce

Dans ses gestes, de sa voix, avec l’humble, avec tous

Qu’avant qu’elle ne paraisse à la cour devant tous

Même les princes charmants savaient qu’elle était rousse .




                                                                                      






                                                 le petit poète...amateur de rousses, blondes, brunes....chauves?

                                                                       

                      

                                                                               

Publié dans poésie enfantine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Polixène 25/09/2008 01:22

c'est tellement mignon!et comme je suis rousse,-pour de vrai- ben je me sens du coup un peu princesse(par analogie)
merci ptipoète!