heureux qui comme Mao...

Publié le par le petit poète



heureux qui comme Mao a connu mille femmes

choisissant le matin, du soir sa compagne

toujours jeunes et jolies, de mille charmes parées

pudiques ingénues, dans le noir déflorées .


heureux ce président qui fit de longs voyages

qui du sud à l'orient, a vu mille paysages

a couché aux palais, dîné à maintes tables

au nom de sa nation, aux frais de ses semblables .


heureux les rois et reines, qui ont mille servants

du temps pour les loisirs, un rôle ornemental

et qui n'ont nul soucis, pour l'avenir des enfants

hormis l'hémophilie et le retard mental .


heureux ces princes modernes, ces grands bénéficiaires

du régime politique, privilège du présent

quel est donc leur mérite et leur fonction première

servir leurs congénères ou vivre à leurs dépends.


       

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article