quai de gare

Publié le par le petit poète


  
 


le quai d'une gare
est de ces endroits
où des gens hagards
qui s'en viennent ou partent
jamais ne se voient.
on s'est rencontrés, pourtant
sur ce quai de gare
il y a longtemps 
mais dans ma mémoire
ce jour est vivant
comme une page d'histoire
et j'y pense souvent
quand mon coeur s'égare
 
tu portais sur toi
une robe blanche
décolletée très bas
les bras sur les anches
tu espérais en toi
qu'un jeune homme civil
vienne t'aider ,à quoi?
" porter tes valises "
 
je me suis décidé
et dans mon élan
je t'ai invitée
dans un restaurant.
de bouquets de roses
en dimanches galants
en apothéose
impression des bans.
 
notre amour a connu des revers
un enfant n'y a rien pu faire
un beau jour tu t'es eclipsée
par le train, sur ce maudit quai.
 
on s'est ainsi rencontrés
il y a 20ans
il y a une éternité
en ce jour présent
sur ce quai de gare
je t'attends
tu es en retard
 
bus, avions, trains
un vrai cauchemar
pour rallier le monde
à mon "patelin"
 
je serre dans mes mains
la photo d'un fils
qui est aussi le mien
qui sait que j'existe
qui voudrait savoir
à quoi ça ressemble
un père, j'ai peur
je tremble.


                                                  le petit poète


 



"si le mariage est de l'optimisme, le remariage est de l'obstination"

"je viens de faire le premier pas sur le chemin du divorce, en clair, je viens de me fiancer pierre Doris

" nous faisons chambre à part, nous allons dîner chacun de notre côté, nous prenons nos vacances séparément; nous faisons absolument tout ce que nous pouvons pour sauvegarder notre mariage"  R.Dangerfield

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article