soirée fille

Publié le par le petit poète

 
                                                                                     
            

    

                       

la fête battait son plein
les verres étaient ivres
des filles venues de l'est
arrivaient en renfort
et les filles de joie
étaient déjà en liesse
tandis qu'au grand hélas
les filles de l'air très lasses
me réclamaient de l'eau
tout en quittant la place. 
des filles faciles frivoles
légères et court vêtu
un peu futiles et folles  
avaient été prévues
mais n'étaient pas venues.
à la fin de la fête
les verres étaient vides
j'ai fini seul au lit
des filles plein la tête
et de rêves avide.
répétant à l'envie
et désirant en vain
"rien qu'une fille et même une fille de rien"
                                                                                                                    le petit poète
                                    


"le paresseux est un homme qui ne fait pas semblant de travailler"    tristan bernard

                     



"aimer une femme, c'est surestimer la différence qui existe entre cette femme et une autre"
   george bernard shaw







Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hanternoz 02/03/2009 17:43

une de perdue, dix de trouvées, disait l'autre.
mais savait il ce qu'il disait?
bravo pour ce texte.
hanternoz

covix 23/02/2009 19:57

les nuits de week-end soirées filles, en font de belles
mal (e) de tête pour elles