Le poète et le politique

Publié le par le petit poète

                                      



piteuse leçon de politique

hideux ils sont et fiers et fats

redoutant l'opprobre publique

le vote est l'or qui les appâtes

pour accéder aux privilèges

que de bassesses et de courbettes

pour au final sur le siège

poser leurs fesses et non leur tête.


le poète pourtant partage

avec le puissant politique

un trait commun, un vil adage :

"seuls ils s'admirent et s'y appliquent" .

pour ses succès et pour son rang

le politique méprise les gens

qui l'ont élu et l'éliront.

le poète dispense son temps

en vers que les gens moqueront

plus sûrement qu'ils ne les liront .

dans l'échelle de leurs valeurs

seuls ils se croient supérieurs ;

tel pour son titre, tel pour son coeur.


                                               


toute femme est importune et nuisante
et seulement en deux temps est plaisante;
le premier est de ses noces, la nuit,
et le second lorsqu'on l'ensevelit...
          mellin de saint-gelais
                   1491-1558
                     ........       ((une opinion que ne partage pas le petit poète))

Publié dans personnages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ag86 14/04/2009 11:59

C'est joliment et adroitement dit. Du danger de se prendre au sérieux.
PS : Moi non plus je ne partage pas l'opinion du sieur Mellin de Saint-Gelais. peu fréquentable, cet homme-là !
Bonne journée.

hanternoz 13/04/2009 19:04

Une petite visite sur ton blog, pour faire connaissance avec tes petits derniers.
C'est toujours un plaisir.
bonne journée.

le petit poète 13/04/2009 22:01


tout le plaisir est pour moi...
même si  ce texte ne me ressemble pas vraiment, je devais être un peu "énervé" lorsque je l'ai écrit...et ça n'est pas mon humeur habituelle....mais cette mauvaise humeur s'est gravement 
imprègnée sur le texte et également sur le choix de la citation qui l'accompagne...
j'espère que le prochain sera différent ...(et surtout  qu'il y en aura)
à bientôt et merci...