combien tu gagnes? combien tu mesures?

Publié le par le petit poète

                                 ... nouvelle poupée Barbie branchée ...



je t'ai adressé mes poèmes
quelques dessins et des chansons
où j'évoquais Venise et Vienne
les îlots calmes du Japon
je tentais ainsi de te plaire
à défaut d'être un Apollon
à défaut d'être dans les affaires
de posséder une grande maison.
comme tu n'as pas de temps à perdre
dès le départ tu m'as dit Non
confirmant ce que pères et mères
enseignent à leurs petits garçons:
seules les princesses virtuelles
sont sensibles à la poésie
les femmes sont souvent plus cruelles
ou bien "plus rationnelles" aussi;
seules les princesses de contes de fées
se charment avec de jolis vers
car en amour et, c'est un fait
les femmes sont bien plus "terre à terre".


         

 

Publié dans poésie enfantine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article