invincible timidité

Publié le par le petit poète





un chat s'est accroché
à mes cordes vocales
au moment d'exprimer
à la femme qui m'emballe
l'amour que je lui porte
d'une voix claire et forte

un oiseau s'est posé
dans le creux de ma main
à l'heure où inspiré
par les mots et le vin
je voulais lui écrire
ce que n'ayant pu dire

son regard impatient
et sans doute ses baisers
comme des papillons blancs,
 ailleurs s'en sont allés
me laissant le regret
d'une vie qui disparait
me laissant le remord
d'un rêve qui s'évapore






le petit poète

 

" et jamais on a vu la timide innocence
passer subitement à l'extrême licence "           
Racine

Publié dans poésie enfantine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article