sevrage

Publié le par le petit poète

                        

elle m'a roulée entre ses doigts
ultra nerveux
elle m'a approchée de ses lèvres
sans mettre le feu
elle m'a humée, respirée, désirée
les yeux mi clos
sans toutefois succomber
une fois de trop
elle m'a remise dans le paquet
avec les autres
je suis aisée à retrouver
mon filtre est rose
elle a de nouveau soupiré
elle souffre la pauvre
comme il est dur de s'arrêter
pour certaines choses.


 le petit poète enfumé



"j'aimerais être une cigarette pour naître entre tes doigts,
vivre sur tes lèvres et mourir à tes pieds"
                 un anonyme amoureux


Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article